Prêt frontalier: quels documents sont-ils exigés ?

Le prêt frontalier ? Oui, mais quels documents faut-il déposer ? Selon certains critères, le crédit à la consommation pour un frontalier ayant un Permis G est possible en Suisse.

Évidemment, étant donné que le consommateur est citoyen étranger, et n’habite pas en Suisse, les documents exigés sont un peu plus nombreux que pour une demande de crédit de la part d’un demandeur suisse.

Les documents nécessaires pour une demande de prêt frontalier :

Voici une liste de ce qu’il vous faut pour demander un prêt si vous êtes frontalier :

  • Un permis G (recto-verso) récent daté d’au moins 4 ans : si vous disposez d’un permis G depuis 3 ans, votre dossier peut être éventuellement étudié sous certaines conditions. En dessous de ce délai, il n’est pas encore possible d’obtenir un crédit privé en Suisse.
  • Une copie des 3 dernières fiches de paie
  • Copie de la facture d’électricité ou de la facture de téléphone, afin de valider votre adresse étrangère
  • Copie de vos trois derniers relevés de compte pour vos comptes bancaires suisses et étrangers
  • Pour faire une demande de crédit en Suisse, il est important d’avoir un compte bancaire suisse. Sans cela, les banques ne pourront pas faire de versement après acceptation de la demande de crédit.

Est-ce que c’est tout ? Qu’en est-il des cas particuliers ?

Votre permis G est âgé de moins de 3 ans :

Si votre permis G a moins de 3 ans, mais que vous avez déjà vécu vos Permis B voire C ou vous avez déjà travaillé en Suisse, nous pouvons tout de même entrer en matière en termes de prêts. Pour se faire, il faut obligatoirement un contrat de travail sans interruption entre les changements de permis de séjour et/ou de pays.
C’est à dire, si vous travaillez en Suisse dans la même société depuis plus de 3 ans mais que votre permis G est daté de moins de 3 ans, votre dossier peut être analysé par l’établissement de financement afin de vous obtenir un crédit.

Ayant la nationalité suisse mais résident français

Si vous êtes de nationalité suisse mais vous résidez en France, ou dans l’un des pays frontaliers, il vous est pareillement possible de faire un crédit, à condition que vous soyez travailleur en Suisse. Si cela est votre cas, vous n’obtiendrez pas de permis G.

Les documents nécessaires sont les mêmes que pour un frontalier, à l’exception de votre pièce d’identité ou passeport suisse. Dans ce cas-là, les 3 ans de validité ne sont pas obligatoires.

Interdit par la Banque de France

Lorsqu’un frontalier français est accordé par une banque et que le contrat a été signé, elle demande un document de non-interdiction bancaire émis par la banque française.Si ce document n’est pas vierge et présente de mauvaises expériences, même s’il s’agit de l’étranger, vous pouvez ne pas entrer en matière et procéder au paiement du contrat.Si vous êtes alors interdit bancaire, ou fiché en France, il vous sera impossible de faire une demande de prêt, même en Suisse.

Pour avoir plus de détails sur la formulation de la demande de crédit, lisez notre article.

(0)